Bon de commande

La grande guerre par les timbres

Publié le : 30/03/2022 08:03:01
Catégories : Philatélie - Timbres

La guerre de 14-18 fût sans doute l’une des parties les plus marquantes de l’histoire. Cette période historique fût tellement passionnante qu’elle a été immortalisée par des timbres. Plus d’un siècle s’est aujourd’hui écoulé après la fin de la Première Guerre mondiale. Cet événement mémorable a servi de source d’inspiration aux créateurs de timbres-poste commémoratifs. D’ailleurs, les collectionneurs et philatélistes passionnés se lancent dans une compétition sans merci pour rassembler le plus de timbres sous cette thématique. Une collection des timbres sur le thème de la Première Guerre mondiale permettrait de retracer les différents moments clés et voir l’évolution de l’histoire à travers le temps.

Le timbre à l’effigie de la Guerre de 14-18 pour les propagandes

Selon les historiens, le timbre a sans doute été la première représentation de la Guerre que l’on a mondialisée de manière massive. Il s’agissait d’un objet utilitaire, courant dans la vie quotidienne du XXème siècle. D’ailleurs, cela s’est démocratisé parallèlement à l’alphabétisation progressive des Européens. À cette époque, les Anglais recevaient en moyenne 92 lettres par ans contre 66 pour les Allemands. La place du timbre dans la société n’est plus à débattre. C’est d’ailleurs pour cela que les États européens s’en servaient pour leurs opérations de propagande afin de gagner en visibilité auprès du peuple.


En 1917, il fallait trouver un moyen d’encourager le peuple ainsi que les troupes françaises affectées par les années de meurtre. L’avenir était incertain. En ce sens, les services postaux ont décidé l’émission d’une série de 8 timbres à l’effigie de la Guerre. Les représentations mises à l’honneur évoquaient le danger auquel la patrie était exposée, notamment le Lion de Belfort ainsi que la Marseillaise d’après Rude.


La douleur de la population fut également illustrée à travers les timbres. On pouvait y apercevoir des femmes toutes vêtues de noir, dans un cimetière ou travaillant dans les champs pour remplacer son époux. On retrouve également des représentations d’orphelins, le regard perdu dans l’horizon. Bien évidemment, les timbres ne faisaient aucune allusion sur la violence, puisqu’ils n’illustraient aucun mort ni le moindre blessé. On voulait donner une image plus douce de la guerre afin de rassurer la population.


Le temps de l’après-guerre


Lors de l’après-guerre, la France avait encore du mal à se remémorer les années précédentes qui furent conflictuelles. Le ministère des Postes met en place un concours afin de représenter la victoire de la Guerre par un simple timbre. Bien que quelques maquettes soient expédiées au service compétent, aucune n’était suffisamment convaincante.


Ce n’est qu’en 1938 que le tout premier timbre-poste rappelant le temps de la Guerre fût émis. Si la première émission a pris autant de temps, c’est sûrement parce que la France n’avait pas encore l’envie de susciter des souvenirs amers du passé. Les timbres-poste sur cette thématique ne représentaient qu’environ 1 % des timbres émis sur tout le territoire français.


Dès le début du XXIème siècle, ces timbres illustrant la Grande Guerre ont pris une dimension pédagogique. De nouveaux sujets issus de cette même thématique sont aussi apparus.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)