Bon de commande

Billets du Trésor : origines, créations et émissions

Publié le : 20/04/2018 09:06:39
Catégories : Billetophilie

Billets du Trésor : qu’est-ce que c’est ?

Le billet du trésor fait l’objet de nombreuses convoitises de la part de certains billetophiles et numismates. A quelle période et dans quel contexte ces billets ont-ils été émis ? Que représentent exactement les billets du Trésor ? Attention, ceux-ci ne doivent pas être confondus avec les bons du Trésor, les titres d’emprunt émis par l’Etat.

1 Franc Trésorerie aux Armées

Les billets du trésor : origines et contexte

Pour comprendre ce qu’est un billet du Trésor, il faut remonter à l’année 1941. A cette période, la France est scindée en deux : alors que le nord et l’ouest du pays sont sous occupation allemande, le sud et l’est correspondent aux zones libres. C’est ainsi que le Comité National Français est créé en septembre 1941 grâce à une ordonnance signée par le général de Gaulle : il s’agit d’un gouvernement en exil dont les locaux sont installés à Londres. En décembre 1941, c’est au tour de la Caisse centrale de la France libre de voir le jour dans les locaux de la banque d’Angleterre. Un an auparavant, la France avait obtenu des facilités financières auprès de cette institution pour créer ce fonds (ces sommes ont été remboursées à la Libération de la France). C’est André Diethelm, résistant et inspecteur des Finances qui prend la direction de la Caisse centrale de la France libre en 1941.

Création, émission et mise en circulation des billets du Trésor

La Caisse centrale de la France libre remplit deux rôles : celui du Trésor public et celui d’émetteur de la monnaie française dans les territoires libres. C’est ainsi qu’à partir de 1943, les billets du Trésor remplacent les coupures officielles émises par la Banque de France et entrent en circulation dans les zones libres. Les coupures de la Banque de France sont retirées et les habitants doivent les échanger contre ces nouveaux billets de banque. Les billets du Trésor constituent une monnaie fiduciaire, à savoir une monnaie qui comprend à la fois des pièces et des billets de banque. Ils sont émis à Londres entre de 1943 à 1944. C’est De La Rue, un imprimeur britannique, qui est chargé de graver et d’imprimer ces billets. Quant à leur conception, elle est confiée à Edmond Dulac, un illustrateur français qui a obtenu la nationalité britannique en 1921. C’est lui qui a imaginé la Marianne Dulac, également appelée Marianne de Londres, qui est présente sur de nombreux billets.

Exemples de billets du Trésor

Le 100 francs Marianne Corse Libre est un billet qui a circulé en Corse de 1943 à 1946. De couleur bleue et mesurant 156mm x 99mm, il a remplacé les billets de 100 francs émis par la Banque de France : pour obtenir ces nouveaux billets, les populations devaient se rendre dans les bureaux de poste. L’inscription « Trésor central » est présente sur le recto, sous la mention « République française ». Parmi les autres billets du Trésor, on retrouve le 500 francs Marianne marron ainsi que le 1000 francs Marianne vert.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)