Bon de commande

Numismatique: Les critères de cotation

Publié le : 25/10/2014 11:50:03
Catégories : Numismatique - Monnaie

Tout comme les billets et les timbres, la monnaie possède ses critères de qualité qui permettent de lui donner une valeur et une cotation. Outre la rareté et le côté sentimental, c'est bien l'état de conservation d'une pièce qui lui donne toute sa valeur et pour bien acheter ou vendre, il est nécessaire de connaitre les 3 grandes classifications: Française, Européenne et Américaine. C'est cette dernière, l'échelle de Sheldon, qui est utilisée par les services de notations internationaux (PCGS, NGC, ANACS, PCI, ICG) permettant, en plus de coter, de sécuriser et rassurer les deux parties lors d'une transaction.

cotation-numismatique   Echelle Américaine Créée en 1948 par un numismate américain, William Sheldon qui donna son nom à cette classification, l'échelle Américaine se décompose en 2 grands critères: l'état de conservation et l'état de rareté. La conservation est notée de 1 à 70, le grade 70 étant l'état de conservation le plus parfait. A ce grade de conservation, viennent s'ajouter 8 niveaux de rareté, estimé en fonction des effectifs recensés. Les niveaux 1 à 3 sont laissés à l'appréciation du numismate et représentent des monnaies "courantes" et on peut estimer leurs effectifs en procédant par remontrée, le R3 correspondrait à des monnaies dont l'effectif oscille entre 201 et 1000, le R2 entre 1001 et 10000 et le R1 pour les monnaies supérieures à 10000 effectifs. rarete-numismatique L'échelle Européenne est plus simple et ne prend pas en compte l'effectif mais la qualité de la pièce de collection. Le reste étant à l'appréciation du vendeur et de l'acheteur. Ainsi, dans l'échelle européenne, on retrouve l'appellation Fleur de Coin et Belle épreuve que vous avez pu découvrir dans le lexique de la numismatique.  classification-monnaie L'échelle Française est fortement inspirée de l'échelle Européenne et regroupe généralement FDC et BE dans la même évaluation. Voici les détails de chaque état de conservation des pièces: 

  • AB: 10% de relief restant, pièce difficilement identifiable, légendes illisibles, chocs importants, rayures et reliefs incomplets, pas de velour de frappe
  • B: 25% de relief restant, pièce identifiable, légendes illisibles, chocs importants, rayures et reliefs incomplets, pas de velour de frappe
  • TB: 50% de relief restant, pièce identifiable et légendes lisibles, chocs et rayures, reliefs partiels, pas de velour de frappe
  • TTB: 75% de relief restant, pièce identifiable et légendes lisibles, absences de chocs, quelques rayures, reliefs complets, pas de velour de frappe
  • SUP: 90% de relief restant, pièce identifiable et légendes lisibles, absences de chocs, rayures quasi invisibles, reliefs complets, léger velour de frappe
  • SPL: 100% de relief restant, pièce identifiable et légendes lisibles, absences de chocs, rayures quasi invisibles, reliefs complets, velour de frappe présent sauf sur les points hauts
  • FDC / BE : 100% de relief restant, pièce identifiable et légendes lisibles, absences de chocs, rayures quasi invisibles, reliefs complets, velour de frappe présent

Pour les anglophones, voici une vidéo très intéressante en provenance de l'institut de notation PGCS expliquant le process de notation de notre précieuses pièces !

    Découvrez aussi comment estimer vos pièces de collection Source: Wikipedia: Echelle de Shelton / Echelle Européeene et Française / Lexique numismatique

Articles en relation

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (2)

Découvrir la cartophilie: collection de cartes postales


06/01/2015 11:48:10

[…] comme les critères de cotation des pièces de monnaies, des billets et des timbres, la cartophilie répond à […]

De quel métal sont faites les pièces de monnaie?


12/11/2014 12:05:36

[…] principales matières & alliages afin de pouvoir estimer la cote de vos pièces. Même si les critères de cotation en numismatique se basent essentiellement sur l’état de rareté et l’état de conservation, le métal […]

Ajouter un commentaire

 (avec http://)