Première Guerre mondiale : l’importance des cartes postales

Publié le : 04/11/2018 11:18:41
Catégories : Cartophilie - Carte postale

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes

D’après le site centenaire.org, « 4 à 5 milliards de cartes postales ont été produites et envoyées en France pendant la durée du conflit ». Il faut ajouter à cela d’autres dizaines de milliards de cartes provenant et circulant dans les tous les pays impliqués. De juillet 1914 à décembre 1914, on compte un million et demi de cartes postales acheminées par jour. A elle seule, la bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) de Nanterre en abrite près de 65 000.

Carte humoristique

La carte postale, un moyen de communication populaire

Pendant la Première Guerre mondiale, les cartes postales remplissent tout d’abord leur rôle premier : la correspondance. Au fur et à mesure de l’avancée de la guerre, le nombre de cartes postales envoyées ne cesse d’ailleurs d’augmenter : en plus de recevoir des nouvelles et des preuves de vie, les familles prennent connaissance de la vie au front et du quotidien des soldats. Les cartes étaient d’ailleurs fournies gratuitement aux soldats et aux familles grâce à la franchise militaire, ce qui permettait de garder un lien entre le front et l’arrière.

Notre canon de 75 en action

La carte postale, un moyen de véhiculer des idées

Les cartes postales de la Première Guerre mondiale sont aussi des outils de propagande. C’est le cas des cartes satiriques : dessinées, elles représentent des caricatures, parfois très violentes, de l’ennemi. Au début de la guerre, ces cartes reflètent d’ailleurs l’euphorie et l’optimisme ambiant selon lequel la guerre ne durera pas. Les illustrations n’hésitent donc pas à tourner l’ennemi en dérision.

On retrouve aussi les cartes de « fantaisie-patriotique ». Ce sont généralement des photographies prises en studio et mettant en scène des hommes, des femmes ou des enfants. L’espoir est omniprésent dans ces cartes qui sont, d’après le site centenaire.org, très édulcorées. Quelques exemples de messages évocateurs : « Il monte, il montre le baromètre de la victoire ! », « L’Ange de la victoire », « Que mon papa revienne bientôt vainqueur, je le souhaite de tout mon petit cœur », etc.

L'Alsace libérée

La carte postale, un moyen de voir une partie de la guerre

Les illustrations sur les cartes postales sont apparues vers 1900. En plus de permettre la correspondance et de véhiculer des images patriotiques, la carte postale est donc aussi un moyen de documenter la guerre et le conflit. Les cartes-vues mettent en scène des soldats au repos, des ruines, des campements d’infanterie, des troupes relevées, etc. Les scènes de combat deviennent très rares dès 1915.

Une fois le conflit terminé, les cartes postales deviennent des témoignages et des souvenirs, écrits ou visuels de la Première Guerre mondiale, et ce bien que les écrits n’allaient que rarement dans le sens des illustrations !

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)