1 franc vermillon, un timbre de collection rare de France

 

Le plus allégorique des timbres-poste français pour les collectionneurs

Emis le 1er janvier 1849, le 1 franc Vermillon est le timbre français qui possède la cote la plus élevée. Il a servi à l'affranchissement des lettres de 15 à 100 g. Initialement, ce timbre a été imprimé en « rouge vermillon » c’est-à-dire en rouge clair. Ensuite, il a été imprimé en rouge foncé dit « rouge carmin ». Le dessin figurant ce timbre représente Cérès, une déesse romaine de l’agriculture également l’emblème de la République à cette époque. Sachez que la représentation de la tête de Cérès est l’œuvre de Jacques-Jean Barre, 17ème graveur général de la Monnaie de Paris de 1842 à 1855.

 

En raison de sa couleur trop proche de celle du timbre de 40 centimes rouge-orange, ce modèle de timbre a été retiré de la vente en décembre 1849 par l’administration générale des postes. En effet, sa couleur porte à confusion. Les postiers étaient susceptibles de vendre des timbres d’1 franc au prix des timbres orange de 40 centimes. Au total, 509 700 timbres ont été imprimés en un seul tirage dont 112 400 ont été brûlés le 21 juillet 1851. Le rouge carmin a été utilisé jusqu’en novembre 1853.

 

Le timbre français le plus coté 

A l’heure actuelle, le 1 franc Vermillon est l’un des timbres le plus recherché et le plus cher des timbres français. En effet, la valeur de ce dernier s’explique par sa rareté puisqu’il a été utilisé très peu durant une courte période. Egalement, son prix s’explique par son esthétisme. Neuf, le prix de ce timbre a été coté jusqu’à plus 95 000 €. Oblitéré, sa valeur atteint plus de 20 000 €.