Close

Derniers Posts

Paris, selon Roland Irolla
Né le 29 septembre 1935, Roland Irolla est un artiste auteur à l’origine d’un millier d’œuvres philatéliques et de...
le nov. 3, 2022 | par Tubede Com
Nelson Mandela, Pif le chien, Roy Lichtenstein : des timbres-poste surprenants
La Poste annonce l’émission d’une série de timbres dédiée aux célébrités, aux sites historiques, aux monuments ainsi...
le nov. 3, 2022 | par LMDC
Rainier III et Grace Kelly en timbres : Couple mythique de la Principauté
De nombreux timbres à l’effigie du prince Rainier III et de ses œuvres ont également vu le jour : Fondation Prince...
le sept. 29, 2022 | par

Nelson Mandela, Pif le chien, Roy Lichtenstein : des timbres-poste surprenants

Posté le: nov. 3, 2022 | Auteur: LMDC | Catégories: Philatélie - Timbres

La Poste annonce l’émission d’une série de timbres dédiée aux célébrités, aux sites historiques, aux monuments ainsi qu’à la richesse culturelle de l’Hexagone. 

Nelson Mandela, Pif le chien, Roy Lichtenstein : des timbres-poste surprenants

La Poste annonce l’émission d’une série de timbres dédiée aux célébrités, aux sites historiques, aux monuments ainsi qu’à la richesse culturelle de l’Hexagone. Cela est prévu pour les années 2023 et 2024. Parmi le lot, quelques pièces philatéliques se démarquent, notamment celle à l’effigie du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame (1973-2018). A l’âge de 44 ans, celui-ci fut cruellement abattu après s’être substitué à une otage dans un magasin à Trèbes, dans le département de l’Aude. 

Un lot de timbres dédié aux personnalités et monuments historiques

Le 26 août 2021 et le 28 avril 2022, le Journal Officiel a annoncé le programme d’émission d’une série de timbres à l’effigie de personnalités historiques et de monuments culturels essentiellement français. Cela a été officiellement approuvé par des arrêtés signés par Thomas Courbe, le directeur général des entreprises à l’administration centrale du ministère de l’économie et des finances. Ce programme mettrait en avant des personnages marquants de l’histoire tels que Nelson Mandela, Gustave Eiffel, Pif le chien ou encore le mime Marceau. Il évoquerait également des infrastructures importantes comme la route Napoléon, l’abbaye de Sénanque, etc. 

Ce programme concerne de nombreux sujets historiques tels que Gustave Eiffel, Pierre Loti, Blaise Pascal, Ronsard, l’immigration polonaise, le Palais idéal du facteur Cheval, etc. Toutes ces figures emblématiques de l’histoire de France ont été sélectionnées pour leur succès auprès du public. Par ailleurs, quelques personnages connus mondialement comme Nelson Mandela ont déjà été traités par des Postes étrangers. 

Le programme philatélique officiel pour l’année 2023

La première catégorie de timbres-postaux évoqués dans le programme concerne l’industrie, ainsi que l’univers des sciences et techniques. Le premier sur la liste est le timbre à l’effigie de Gustave Eiffel (1832- 1923). D’autres personnages sont également présents dans le programme comme les célèbres parachutistes Jeanne Labrosse (1775-1847) et Jacques Garnerin (1769-1823). Cette catégorie affiche aussi un exemplaire du timbre représentant la lampe Berger. 

Le programme philatélique 2023 comporte une catégorie environnement et nature. Celle-ci comprend des lots de timbres sous le thème de la nature : « Faune et Flore », « La Terre et les Hommes », etc. L’exemplaire représentant la route napoléon fait aussi partie de cette classe. 

La catégorie « histoire » comporte une représentation du centenaire de l’immigration polonaise en France. Elle regroupe également d’autres faits marquants comme le 80ème anniversaire du Chant des partisans. Il s’agit d’une composition musicale créée par Anna Marly, Joseph Kessel et Maurice Druon. Ce lot de timbres présente aussi la série « Poste aérienne » comprenant des timbres à l’effigie de René Mouchotte (1914-1943), du compagnon de la Libération ou encore de l’aviateur. Il met en avant d’autres personnages célèbres comme Nelson Mandela (1918-2013), Jules Isaac (1877-1963) ou encore le coauteur du manuel Malet & Isaac. 

Ce célèbre programme accorde également un regard particulier à l’art et à la culture en regroupant des exemplaires à l’effigie de Pierre Loti (1850-1923), la peintre Eva Gonzales (1847-1883), sans oublier le fameux mime Marceau (1923-2007). Dans le lot de timbres dédié aux métiers d’art, on retrouve la célèbre Alice Guy (1873-1968), reconnue en tant que productrice et réalisatrice. Jorge Semprun (1923-2011) ainsi que le dessinateur et graveur Robert Nanteuil font aussi partie des artistes mis à l’honneur dans cette catégorie. 

La rubrique du cyclotourisme comprend plusieurs séries : « Cœur », « Sport », « Croix-Rouge », « Fête du Timbre » et « Nouvel An Chinois ». Elle présente également des pièces philatéliques relatives au 96ème congrès de la Fédération française des associations philatéliques (FFAP), les 75 ans de Pif le chien ou encore Jules Rimet (1873-1956).  Ce dernier fut à l’origine de la Coupe du monde de football.

Le programme philatélique prévu pour 2023 est également une ode au tourisme et au patrimoine français. Il regroupe des timbres représentant l’église Notre-Fame de Fontenay-le-Comte (Vendée), la Propriété Caillebotte à Yerres (Essonne), l’abbaye de Sénanque dans le Vaucluse, etc. Il contient aussi quelques exemplaires à l’effigie des capitales européennes comme Bratislava (Slovaquie). 

Face à l’annonce du programme, les internautes ont appuyé sur l’absence d’exemplaires relatant les Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024. Cela serait sans doute dû à une faute de moyens financiers, puisque les droits relatifs à cet événement peuvent atteindre des sommes colossales. La liste manquerait également quelques personnalités importantes, à ne citer que Jean-François Marmontel (1723-1799). 

Une réforme réglementaire

Le 26 avril dernier, le Journal Officiel a publié un arrêté sur l’élaboration du fameux programme philatélique. Suite à cette publication, La Poste a éclairé quelques points. Elle a annoncé que le ministère de tutelle ne participerait plus à la prise de décision concernant le choix des timbres émis dans le programme. Désormais, les changements liés à cette émission ne seront plus officialisés dans le Journal Officiel de la République française. Ce sera uniquement à la commission philatélique d’émettre ses propositions au président général du groupe La Poste. Ce transfert de compétence a été accepté et ratifié par de dernier ainsi que le ministre de l’économie, des finances et de la Relance (Bruno Le Maire). 

La commission philatélique comprend 20 membres, sous la direction de Philippe Wahl. A partir du travail de Philaposte, elle émet un avis afin de maîtriser toutes les suggestions des particuliers, des professionnels et des collectivités. Cet avis sera pris en compte par le président-directeur général du groupe La Poste. Celui-ci sera le seul autorisé à fixer le programme philatélique annuel. En revanche, l’Etat prend en main la communication du programme philatélique annuel en publiant des émissions uniquement autorisées par La Poste. 

Les premières décisions ont été rendues le 20 juillet dernier. Elles concernent principalement la liste des timbres qui figureront dans le programme complémentaire de 2023. Elles révèlent également la première partie du programme prévu pour 2024. 

Selon les internautes et quelques philatélistes experts, quelques thèmes auraient mérité plus d’implication. Il fallait inclure quelques dates importantes comme la mort de Charles VI, la naissance de Rodolphe Bresdin ou encore celle de Gérard Philippe.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close