Timbres France Série N° 670/681 neuf sans charnière Agrandir l'image
ITVF - Phil@poste

Timbres France Série N° 670/681 neuf sans charnière

ATF00663

Utilisé

N° 670/681 Serie : Type Ceres de Mazelin. Neuf sans charnière. Découvrez le classeur Leuchtturm pour protéger votre collection de timbres ou optez pour l'offre pré imprimée pour timbres de France de la marque AV éditions.

Plus de détails

Immédiate

Voir les conditions de livraison

Les frais ci-dessus ne tiennent pas compte des réductions éventuelles dont vous pourriez profiter.

1,00 €

Paiements sécurisés
Paiements sécurisés

Ajouter à ma liste d'envies

Fiche technique

Objet de rechercheTimbre
Conditionnement :A l'unité ou Série
Continent :Europe
Année :1945
Emission :février 1945
Date de retrait :mai 1947-avril 1948
Dessinateur :Mazelin charles., Rivaud A.
Graveur :Cortot Henri.
Devise :Franc
Impression :Typographie
Qualité :Neuf avec charnière
N° Yvert :670
Pays :France

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Accessoires

Un peu d'histoire...

Chaines brisées et Cérès de Mazelin

A la fin de l’année 1944, plusieurs séries de timbres d’usage courant cohabitent : Coq et Marianne d’Alger, Arc de triomphe, Marianne de Dulac et Iris. Aucune d’entre elles, cepen­dant, n’est une création nouvelle de l’imprimerie des Timbres-Poste.

C’est pourquoi la Poste commande alors deux effigies de la République à Mazelin et à Gandon.

Les projets pré­sentés parallèlement par d’autres artistes sont refusés.

Mazelin réalise deux dessins : une Marianne qualifiée de « champêtre à la mine décidée » par la revue Timbroscopie, et une imita­tion de la Cérès de 1849.

Cette der­nière est finalement retenue, mais elle sera très mal accueillie, à sa sortie, par la presse spécialisée. L’Echo de la Timbrologie ira même jusqu’à qualifier le dessin d’« affreux » et à juger l’impression « floue, grossière et empâtée ».

Pour les très petites valeurs, l'Administration retient le type Ecu RF de Rivaud : la France, comme beaucoup de pays d’Europe, célèbre la victoire sur ses timbres d’usage courant. Les valeurs au type Ecu RF de Rivaud, communément appelé Chaînes brisées par les philaté­listes, sont émises en février 1945.

La Cérès de Mazelin, en revanche, est émise sur deux ans. Celle-ci corres­pond en effet aux catégories infé­rieures de tarifs postaux.

Pour les tarifs les plus courants, c’est la Marianne de Gandon qui est choisie. Sa multiplication jusqu’en 1954 relé­guera vite les Chaînes brisées et la Cérès de Mazelin dans l’oubli.