Bon de commande

2 euros pour commémorer la Révolution des Œillets

Publié le : 17/03/2015 13:09:10
Catégories : Numismatique - Monnaie

Un contexte historique marqué par la dictature Depuis 1926, le Portugal était une dictature militaire. Géré par Salazar jusqu’en 1968 puis par Marcelo Caetano jusqu’en 1974, ce pays était notamment très en retard en matière de développement économique et culturel. La politique coloniale était également contestée par la population et l’armée. Le pays refusait en effet d’accorder leur indépendance à ses colonies africaines et asiatiques alors même que les autres états européens avaient entamé la décolonisation.

Le Portugal avait de plus en plus de difficultés à faire face aux soulèvements qui se multipliaient dans les pays colonisés. De ce fait, de nombreux jeunes n’hésitaient pas à émigrer clandestinement pour échapper au service militaire. C’est dans ce contexte que de jeunes capitaines décidèrent de former un groupe secret appelé Mouvement des Forces Armées (MFA) et désireux de rétablir la démocratie. Le 25 avril 1974 : un tournant dans l’histoire du Portugal Cette date emblématique marque la fin de la dictature qui contrôlait le pays depuis plus de quarante ans. En effet, le 25 avril 1974, peu après minuit, le MFA initia son insurrection. Largement soutenus par la population, les membres de l’organisation secrète prirent position du pays de manière stratégique et pacifique. Marcelo Caetano, encerclé, se rendit. Fleur de saison, l’œillet était omniprésent sur le marché de Lisbonne, l’un des points stratégiques des opérations. L’histoire raconte que certains militaires décidèrent de mettre un œillet rouge dans le canon de leur fusil. Cette fleur est ainsi devenue le symbole de cette révolution et le projet démocratique était alors en marche. Une pièce de 2 euros à l’image de la Révolution des Œilletsportugal-2-euro-commemorative-2014-revolution-des-oeillets A l’occasion du 40ème anniversaire de la Révolution des Œillets, le Portugal émit une pièce de 2 euros afin de commémorer cet événement. Cette pièce est riche en symbole. Comme on le voit sur la photo, l’œillet est stylisé par les deux arcs et tient une place prépondérante sur la pièce. Cela montre le côté décisif du 25 avril 1974. L’inscription « Portugal » est gravée sur le haut de la pièce, accompagnée du blason du pays, tandis que l’inscription « 40 anos 2014 » est gravée sur le bas de la pièce. La date du 25 avril se trouve quant à elle au centre : cette police d’écriture rappelle celle d’anciennes affiches datant de l’époque de la Révolution des Œillets. Enfin, les douze étoiles positionnées en forme de cercle représentent celles du drapeau de l’Union Européenne. Cet objet est une véritable pièce de collection : ce sont uniquement 500 000 unités qui ont été fabriquées et mises sur le marché. Vous pouvez la retrouver sur le site de la Maison du Collectionneur :

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)