La Monnaie de Paris, la doyenne des institutions françaises

 

Créée en 864 par l'Édit de Pîtres de Charles le Chauve, la Monnaie de Paris est la plus ancienne institution française. C’est un acteur historique de la production monétaire. Depuis le 1er janvier 2007, la Monnaie de Paris est devenue un Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC). Auparavant, elle était rattachée au Ministère de l’Économie et des Finances depuis 1796. Membre du Comité Colbert, la Monnaie de Paris fait partie des entreprises françaises du luxe.

 

Aujourd’hui, la Monnaie de Paris compte un peu de plus de 500 employés répartis sur deux sites dont le Palais et la manufacture du quai de Conti situé à Paris. C’est dans la capitale qu’à lieu la frappe des médailles et des monnaies en métaux précieux est réalisée.

 

 

Enfin, c’est à Pessac où sont produites les monnaies de circulation courantes, françaises ou étrangères.

 

La Monnaie de Paris frappe des euros français courants, mais aussi certaines monnaies étrangères telles que le Luxembourg, la Grèce, le Bangladesh, etc. Afin de lutter contre la contrefaçon au niveau européen, la Monnaie de Paris analyse les euros contrefaits. Pour ce faire, elle pilote le Centre technique et scientifique européen (CTSE) et le Centre national d'analyse des pièces (CNAP) sur son site de Pessac.

Afin de valoriser sa créativité et son image d’entreprise dynamique, la Monnaie de Paris est un acteur ancré dans le monde de l’art et de la culture française. En effet, elle organise des expositions de célèbres artistes contemporains, des avant-premières de films ou des concerts tels que le festival d’Aix-en-Provence. De plus, elle organise des actions caritatives. Egalement, elle participe à de nombreux évènements très fréquentés par le grand public dont la Fête de la Musique. Malgré son âge, la Monnaie de Paris est une entreprise moderne par ses manifestations qui attirent un public diversifié, qu’il soit jeune ou plus âgé.

Le 25 mars 2015, de nouvelles pièces de monnaie à l’effigie du héros gaulois Astérix à la gourde de potion magique et ses amis, ont été présentées à la Monnaie de Paris en présence du créateur et du dessinateur, Albert Uderzo.

 

La Monnaie de Paris : Une haute tradition des métiers d’art liés au métal

 

La Monnaie de Paris conçoit et fabrique de nombreuses pièces : médailles, décorations, objets d’art, bijoux. Egalement, elle fabrique des monnaies de collection grâce à son savoir-faire unique et transmis au fil depuis des années. La plupart de ces pièces sont nées de collaborations avec de grands noms de l’époque contemporaine, venus ajouter leur touche personnelle (Karl Lagerfeld ou encore Christian Lacroix).

 

Pour la petite histoire …


A l’époque médiévale au XVIème siècle, Henri II engagea un technicien afin que ce dernier fabrique des monnaies de qualité, difficiles à copier.
Dans les années 1640, les difficultés économiques de la France et l’entrée de monnaies étrangères inquiètent la souveraineté monétaire française. Ainsi, Louis XIII et Richelieu font appel à Jean Warin, mécanicien, qui impose à l’atelier parisien la frappe mécanique afin de fournir la masse monétaire nécessaire pour renouveler rapidement le système monétaire français.