Bon de commande

Comment sabrer une bouteille de Champagne ?

Publié le : 27/07/2021 16:40:15
Catégories : Placomusophilie - Champagne

« Sabrer du champagne » : en voilà une expression qui rappelle les festivités et l’émerveillement. Ce geste consiste à faire sauter le bouchon de la bouteille à l’aide d’un sabre. Celui-ci peut être remplacé par une autre grande lame. Le sabrage du champagne est généralement associé aux grandes occasions et aux soirées endiablées. Il requiert des gestes précis ainsi qu’une habileté particulière. Quelles sont les origines de cette tradition ? Comment s’y prendre ? Les réponses dans cet article. 

D’où vient le sabrage du champagne ? 

Les origines du sabrage remontent aux guerres napoléoniennes, vers le XIXème siècle. Après chaque victoire sur les champs de bataille, l’armée de l’empereur faisait place à la réjouissance en sabrant le champagne. Ils utilisaient le revers de leur sabre pour ouvrir les bouteilles d’une manière spectaculaire. Cette tradition s’est propagée un peu partout dans le monde. Aujourd’hui, on sabre le champagne pour les événements les plus festifs. Certaines maisons de champagne se donnent également en spectacle pour leurs clients en adoptant cette vieille pratique pour ouvrir une bouteille. Quoi qu’il en soit, le sabrage du champagne reste un geste assez risqué. C’est pourquoi il est important de bien maîtriser les techniques et de se préparer un minimum avant l’exécution. 

Les précautions à prendre

Sachez qu’il est important de choisir la bonne bouteille. La technique du sabrage ne peut s’exercer que sur les bouteilles de champagne. Il n’est donc pas possible de le faire sur du Prosecco italien, ni autre bouteille de vin pétillant.

Il faut aussi veiller à ce que la bouteille soit bien froide. Cela augmente les chances de réussite. Ne sortez le Champagne qu’au moment du sabrage pour conserver la température. Même la température de vos mains peut avoir des effets sur le liquide. Évitez de vous attarder !

Les techniques de sabrage du champagne

Selon la méthode traditionnelle, les bouteilles de champagne étaient sabrées à l’aide du sabre des officiers. Désormais, on peut tout à fait utiliser un verre ou une simple lame à défaut de pouvoir louer un vrai sabre. Quoi qu’il en soit, le résultat et les techniques restent les mêmes. Toutefois, il est important de suivre quelques étapes précises.

La première étape consiste à enlever la coiffe du bouchon. Il faudra, par ailleurs, conserver le muselet. Celui-ci correspond à la partie métallique qui fixe le bouchon.

Il est important de tenir la bouteille, avec une inclinaison de 30 à 45°. Veillez à ce qu’elle soit dirigée vers une direction sans danger. 

Positionnez la lame sur la bouteille et faites-la glisser du milieu vers le bouchon. Plus la lame est lourde, meilleure sera la pression exercée sur la bouteille. 

Le goulot se brisera par le choc entre celui-ci et la lame. Le bouchon et le muselet seront automatiquement retirés. Il ne vous reste plus qu’à servir les bulles à vos convives et porter un toast pour une dégustation ! 

Si vous comptez sabrer le champagne à l’aide d’un verre, vous devez exécuter les mêmes gestes. Lorsque vous maîtrisez la technique, faire preuve d’ingéniosité pour pimenter le spectacle !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)