Histoire et origines de la carte postale


Les origines de la carte postale

Officiellement, la carte postale appelée « carte de correspondance » fit son apparition le 1er octobre 1869, en Autriche, à Vienne avec Emmanuel HERMANN, professeur d’économie politique. Cependant, le véritable précurseur de la carte postale est Heinrich VON STEPHAN, conseiller de l’Etat Prussien. En effet, en 1865, ce dernier propose lors de la 5ème conférence de l’Association allemande des postes à Karlsruhe « un feuillet cartonné de correspondance devant circuler à découvert ». Mais, son idée n’a pas convaincue de l’intérêt de ce support.

Le 1er octobre 1869, l’administration postale autrichienne produit la 1ère carte postale. Il s’agit d’un papier rectangulaire (120mm * 85mm) résistant dont le recto est imprimé d’un texte administratif et de la reproduction d’un timbre. Quant au verso, ce dernier est dédié à la correspondance. Bien que ce concept rencontre un véritable succès, celui-ci ne séduit pas pour autant le reste de l’Europe dont la France jugeant le manque de discrétion de ce nouveau moyen de correspondance.

 

 

La carte postale en France

Il faudra attendre la guerre de 1870 pour voir circuler les premières cartes postales en France. En effet, la Société de secours aux blessés militaires – ancêtre de la Croix Rouge – propose au général prussien Von Werder de permettre aux blessés ainsi qu’aux assiégés de communiquer avec leur famille. Ce dernier accepte à condition que les cartes soient affranchies avec un timbre prussien de 6 kreuzers.

Un peu plus tard, la carte postale est officiellement reconnue par la France avec la loi du 20 décembre 1872. La première mise en vente démarra le 15 janvier 1873 au prix de 10 centimes pour les cartes postales circulant à l'intérieur d'une même ville et de 15 centimes pour les autres.